Constipation chronique et organique : ne plus avoir de douleurs

Constipation chronique et organique : ne plus avoir de douleurs

Il arrive qu’après avoir mangé quelque chose ou après avoir mal digérer un aliment qu’on ressente des difficultés pour évacuer ou qu’on remarque que notre fréquence de selle est réduite à moins de 3 fois par semaine : c’est la constipation. On parle de constipation chronique lorsqu’elle dure plus de 6 mois environ. Quelles en sont les causes ? Comment soulager les douleurs ressenties ?

Comment fonctionne une constipation chronique ?

La constipation chronique se manifeste de deux façons importantes à savoir : le ralentissement du transit au niveau du côlon, ce qu’on appelle encore constipation de transit ou encore colon paresseux. Ce genre de mécanisme de la constipation chronique est dû à un mauvais fonctionnement de l’intestin grêle. Le deuxième mécanisme de la constipation appelé constipation terminale est dû aux difficultés d’évacuation. Cette difficulté d’évacuation peut être liée à ce qu’on appelle un prolapsus du rectum.

Constipation de transit et constipation terminale

Il est important de savoir que la constipation de transit est différente de la constipation terminale. Souvent on remarque la constipation terminale aux toilettes, lors de l’évacuation des selles : ces selles sont très dures. Cette forme de constipation chronique est due à un mauvais fonctionnement de l’anus ou du rectum qui est le segment de l’intestin qui se trouve avant l’anus.

Quant à la constipation de transit, elle est due à un mauvais fonctionnement de l’intestin : intestin paresseux. La constipation de transit est aussi due au manque important de fibres dans votre alimentation. C’est pourquoi une bonne alimentation en fibres et en eau est toujours recommandée. On remarque que plusieurs personnes soufrent à la fois de la constipation de transit et de la constipation terminale.

Comment traiter une constipation chronique ?

Le traitement de la constipation chronique peut passer par la prise de médicament contre constipation ou pour des moyens tout à fait naturels. Comme moyens naturels, ils concernent l’alimentation. Pour traiter la constipation, il faut se nourrir en fibres. Ces fibres augmentent l’évacuation et l’émission des selles tout en les hydratant et en provoquant leur progression jusqu’au côlon. En ce qui concerne les médicaments contre la constipation, il y a des laxatifs, très recommandés par les spécialistes.

Quels types de laxatifs utilisés contre la constipation ?

Pour lutter contre la constipation chronique, il est conseillé d’utiliser les laxatifs doux et d’éviter ceux qui sont des stimulants sous peine de dépendance. Alors, les laxatifs conseillés sont : les laxatifs osmotiques, des médicaments qui augmentent l’eau dans les selles au niveau des intestins et facilitent l’évacuation de ces selles qui deviennent très molles. Lorsque vous avez une maladie inflammatoire du côlon, il est interdit d’en prendre. Il y a également les laxatifs de lests qui sont des médicaments qui ne font qu’augmenter le volume des selles en rendant abondantes les fibres. L’effet de ces médicaments commence après les 48 heures après la prise. Enfin les laxatifs lubrifiants, qui sont des médicaments qu’on associe aux laxatifs osmotiques et laxatifs lestes principalement en cas de fissure anale. Ces médicaments favorisent également la progression des selles dans l’intestin.

Comment attrape-t-on une constipation chronique ?

La constipation chronique est un mal qui peut subvenir lorsque les selles restent un bon moment au niveau du côlon. On peut attraper la constipation si on ne s’alimente pas bien surtout en liquide et en fibres. Lorsqu’on est stressé ou anxieux, cela peut également entraîner la constipation. Certains facteurs comme les hormones chez la femme ou la ménopause peuvent également entraîner la constipation chronique. Vous pouvez également attraper une constipation si vous vous retenez d’aller à la selle quand vous en sentez l’envie.

Quels comportements avoir pour éviter la constipation chronique ?

Pour éviter la constipation chronique, vous devez boire régulièrement de l’eau. L’eau participera au ramollissement de vos selles ainsi qu’à leur évacuation. On sait tous déjà qu’il faut boire au moins deux litres d’eau par jour. L’eau est très importante dans une bonne digestion. Les jus d’agrumes sont également très efficaces en cas de constipation surtout si vous les prenez à jeun. Ce sont des laxatifs naturels qui ne font que faciliter votre digestion et le travail de l’intestin.

Le fait de manger régulièrement des fruits comme les pruneaux peut permettre aussi d’éviter la constipation chronique. Lorsqu’on a pour habitude d’être sédentaire, on s’expose plus au risque d’avoir une constipation chronique. Vous devez faire régulièrement le sport, principalement les abdominaux qui vous permettront de vite vous libérer de vos selles. Aussi quand vous sentez l’envie d’aller aux toilettes, ne vous retenez pas, une fois que vous y êtes prenez votre temps. Si vous avez un intestin paresseux, vous pouvez masser régulièrement votre ventre. Cela permettra en quelque sorte de réveiller votre intestin afin qu’il soit plus actif.

Même si après avoir pris toutes ses précautions, vous sentez une constipation et qu’elle devient par la suite chronique, vous pouvez prendre les médicaments cités plus hauts après avoir demandé conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. Ces médicaments vous soulageront dans votre douleur. Vous devez également prendre régulièrement des aliments riches en fibres. Voici une liste d’aliments riches en fibres : soja, lentille, pois, chiche. Les légumes sont également riches en fibres.

Pour éviter la constipation chronique, contrôlez votre alimentation. Mangez sain et faites des exercices.

Dans la même catégorie