Infections urinaires : soulager ces douleurs naturellement

Infections urinaires : soulager ces douleurs naturellement

Les infections urinaires sont des affections très redoutées pour la sensation d’inconfort qu’elles procurent. Découvrez à travers cet article comment soulager naturellement une infection urinaire.

Qu’est-ce qu’une infection urinaire ?

Également désignées par l’expression, cystite, les infections urinaires sont un type d’infection qui touche partiellement ou intégralement le système urinaire. De quels organes est-il composé ? Pour assurer sa fonction principale qui est de produire et d’éliminer l’urine, le système urinaire se repose sur une multitude d’organes. Il s’agit :

  • des reins ;
  • de la vessie ;
  • de l’urètre
  • des uretères.

Quels sont les différents types d’infections urinaires ?

En fonction de la partie du système urinaire qui est touchée, on peut distinguer plusieurs types d’infections urinaires.

La cystite infectieuse

La cystite infectieuse est la forme d’infection urinaire la plus commune. Elle est généralement rencontrée dans la gent féminine et touche la vessie qui est la retenue d’urine de l’organisme humain. Le plus souvent, les bactéries en jeu dans le cadre d’une cystite infectieuse sont Escherichia Coli et ses variantes. Leur multiplication anarchique entraîne une accumulation d’urine et par conséquent un risque accrue de développer une infection urinaire.

L’urétrite infectieuse

Les infections urinaires de ce genre touchent l’urètre qui est le canal au travers duquel l’urine est drainée vers l’extérieur. Elles sont causées par les bactéries telles que le gonocoque et la chlamydia. La plupart du temps, l’urétrite infectieuse est contractée par voie sexuelle et les hommes ont un risque plus important d’en souffrir.

La pyélonéphrite

La pyélonéphrite est la forme la plus complexe des infections urinaires. Elle touche à la fois le rein et le bassin (cavité rénale qui contribue à la collette de l’urine). Les femmes gestantes sont les sujets les plus à risque de développer la pyélonéphrite infectieuse qui implique de nombreuses bactéries. Hormis les bactéries, la cystite mal traitée ou non traitée est également en cause dans la survenue de ce type d’infection urinaire.

Comment soigner une infection urinaire ?

Le traitement des infections urinaires est effectué grâce aux antibiotiques. Quels sont-ils ? Et pourquoi sont-ils impliqués dans le traitement d’une infection urinaire ? Les antibiotiques sont des substances naturelles ou synthétiques utilisés pour freiner ou empêcher la prolifération des bactéries. À ce titre, ils jouent un rôle important dans le traitement des infections urinaires qui, souvenez-vous, sont causées pour la plupart par les bactéries.

Les antibiotiques naturels

Les antibiotiques naturels que vous pouvez utiliser pour le traitement d’une infection urinaire sont :

  • la bruyère ;
  • le persil ;
  • le cranberry ;
  • le thym ;
  • etc.

Les antibiotiques synthétiques

Les antibiotiques synthétiques sont commercialisés dans les structures pharmaceutiques. En fonction des bactéries en cause, on distingue une panoplie d’antibiotiques. À titre indicatif, pour le traitement d’une infection urinaire causé par Escherichia Coli, l’antibiotique préconisé est l’amoxicilline. Les antibiotiques synthétiques sont pour la plupart commercialisés sous ordonnance, car contrairement aux antibiotiques naturels ils peuvent représenter un risque pour la santé. Prenez par conséquent, l’avis de votre médecin avant d’envisager un traitement à base d’une molécule d’antibiotique.

Quels sont les symptômes d'une infection urinaire ?

Le principal symptôme qui permet de caractériser une infection urinaire est la perception de brûlure ou de douleur durant le jet d’urine. Hormis celui-ci, la sensation accrue du besoin d’uriner, l’urine malodorante, et la présence du liquide sanguin dans l’urine sont également des symptômes très indicateurs des infections urinaires. En outre, lorsque la cystite est avancée, le sujet atteint peut présenter une forte fièvre.

Comment éviter des infections urinaires ?

La prévention des infections urinaires passe essentiellement par l’adoption de quelques mesures de vie. La principale est une bonne hydratation. L’eau est le meilleur moyen de prévenir les infections urinaires. Ensuite, pour éviter la cystite, il est important que vous puissiez uriner dès que le besoin se fait ressentir, car la rétention de miction est un facteur de risque de la développer.

Qui sont les facteurs de risque des infections urinaires ?

Tout d’abord, tout le monde peut souffrir d’infections urinaires. Néanmoins, certaines circonstances rendent certains sujets plus susceptibles de développer les infections urinaires que d’autres. Quelles sont-elles ?

  • Une vie sexuelle active : les sujets qui sont actifs sexuellement ont un risque accru de souffrir d’infections urinaires, surtout les femmes ;
  • Certaines maladies masculines : les hommes qui souffrent d’une prostatite ou d’une hypertrophie primaire ont un risque important de souffrir d’infections urinaires. Ceci est dû au fait que l’augmentation du volume de la prostate compresse l’urètre qui évacue moins l’urine. La personne malade est donc davantage exposée aux infections urinaires ;
  • La ménopause et la gestation : ces changements physiologiques optimisent la probabilité de survenue des infections urinaires ;
  • La vieillesse : plus on prend l’âge, plus le système urinaire s’affaiblit et plus la probabilité de souffrir d’infection urinaire est élevée ;
  • Les anomalies structurales du système génito-urinaire : elles favorisent la survenue d’une infection urinaire ;
  • La présence des troubles rénaux.

Les infections urinaires sont de véritable problème de santé. Elles touchent les femmes et les hommes et ses symptômes sont multiples. Pour les résoudre, une panoplie de traitements naturels et médicamenteux est proposée. Ils sont pour la plupart à base d’antibiotique et sont très efficaces. Néanmoins, n’hésitez pas à consulter un médecin lorsque les symptômes persistent.

Dans la même catégorie