L'achillée millefeuille et ses propriétés

L'achillée millefeuille et ses propriétés

La médecine naturelle n’a jamais été aussi populaire ces dernières années. Avec la peur des répercussions des produits fournis par l’industrie pharmaceutique, les gens se tournent de plus en plus vers les produits naturels. Les plantes médicinales ont été longuement utilisées, depuis les temps immémoriaux, pour soigner de nombreuses maladies. Aujourd’hui, elles sont revisitées et réétudiées pour donner le meilleur d’elles-mêmes. Parmi ces plantes, on retrouve l’achillée millefeuille. Son nom fait référence à Achille, le personnage de la mythologie grecque, lorsque celui-ci a recommandé cette plante à un centaure. Désormais, l’achillée millefeuille est vouée à de nombreuses utilisations grâce à ses propriétés exceptionnelles. Voici quelques points à savoir à propos de cette plante médicinale.

Qu'est-ce que l'achillée millefeuille ?

Achillée millefeuille ou achillea millefolium de son nom scientifique, est une plante originaire de l’Europe du Nord. cette achillée millefeuille est une plante médicinale pouvant s’ouvrir à différentes applications. En effet, l’achillée millefeuille peut être utilisée à l’interne ou à l’externe. Elle est souvent indiquée pour traiter la diarrhée et les troubles gastriques. Elle peut aussi être utilisée comme cataplasme pour diverses utilisations extérieures. Malgré sa popularité dans la médecine naturelle, l’utilisation de l’achillée millefeuille manque de supports scientifiques. Toutefois, certaines documentations fournies sur son importance médicinale on permit de développer des médicaments à base de cette plante.

Que soigne l'achilée millefeuille ?

L’achillée millefeuille possède des propriétés très riches. Celles-ci lui permettent de soigner une grande variété de maladies et d’infections. Par exemple, cette plante est un excellent anti-inflammatoire et soigne efficacement les hémorragies. Pour cela, elle est indiquée pour soigner les blessures, les hémorroïdes, l’arthrite et les varices. Ses propriétés antibactériennes et astringentes lui rendent aussi efficace pour traiter les maladies infectieuses. Cela concerne également le traitement des bronchites, du rhume, de l’asthme, de la grippe, et des spasmes respiratoires. L’achillée millefeuille est aussi recommandée pour les personnes qui souffrent de parasites intestinaux et de troubles digestifs. En plus d’améliorer la digestion, elle soigne aussi les brûlures et les ulcères d’estomac. Enfin, cette plante est aussi très utile pour les femmes. Elle possède une capacité à bien réguler la menstruation et la ménopause. Elle soulage également les symptômes prémenstruels. Cela explique aussi l’importance de l’achillée millefeuille en endométriose.

Quelles sont les contre-indications de l'achilée millefeuille ?

L’achillée millefeuille doit être consommée selon une dose recommandée. Dans tous les cas, cette consommation ne doit pas excéder les 40 g/litre d’eau. Il est principalement recommandé de ne pas dépasser le ¼ de tasse. Passer outre cette dose entraînerait des effets nocifs pour l’organisme. Un abus de consommation de cette plante peut générer des allergies, des éruptions cutanées, ou des maux d’estomac. Il arrive aussi de sentir des vertiges et de la migraine. La consommation d’achillée millefeuille n’est pas non plus recommandée pour les femmes enceintes ou allaitantes. Il en est de même pour les nourrissons et les enfants de moins de 6 ans.

Que contient l’achillée millefeuille ?

L’achillée millefeuille tire son pouvoir médicinal de nombreux ingrédients actifs. La plante contient des acides gras, des acides phénoliques, des alcamides, des stéroïdes, et des flavonoïdes. On y retrouve aussi de la vitamine A, C, et E. La plante contient aussi des lactones et des tanins. Afin de faciliter son utilisation, l’achillée millefeuille est désormais proposée en huile essentielle. Cette forme répond à de nombreuses applications, et notamment pour les utilisations externes. Toutefois, les modes d’utilisation traditionnels tels que l’infusion et les cataplasmes restent les plus courants.

Les différents modes d’utilisation de l’achillée millefeuille

L’achillée millefeuille peut être utilisée partiellement ou entièrement. C'est-à-dire qu’on peut juste utiliser ses fleurs, ou aussi avec ses feuilles. En effet, même ses feuilles peuvent être consommées en salade. Outre les infusions, la plante peut aussi être préparée en sirop, en jus, ou en crèmes topiques. D’ailleurs, on peut retrouver ces produits auprès des pharmacies et des herboristeries locales. L’achillée millefeuille est même utilisable en cataplasme dans l’urgence, et notamment en cas de plaie. Il suffit de mâcher quelques feuilles et les étaler ensuite sur la plaie pour qu’elle fasse effet. Elle est très pratique d’utilisation et peut être facilement reconnue par ses petites fleurs blanches. Bien sûr, l’idéal serait surtout de la cueillir en pleine floraison.

Comment préparer une infusion d’achillée millefeuille ?

La préparation d’une infusion d’achillée millefeuille est à la portée de tout le monde. Cependant, pour éviter les effets indésirables, il faut bien faire attention sur le dosage. Pour ce faire, il faut 2 grandes feuilles fraîches ou sèches de cette plante. On doit ensuite prendre ¼ de tasse d’eau bien bouillante dans laquelle on versera les feuilles. Il faut aussi savoir que l’achillée millefeuille est une plante au suc amer. Donc, pour alléger cette amertume, on peut ajouter une cuillerée de miel cru, avec une tranche de citron. Après avoir rassemblé tous les ingrédients, la procédure consiste à mettre les 2 feuilles et les accompagnements dans la tasse d’eau bouillante. Ensuite, il ne reste plus qu’à attendre 10 minutes pour laisser tout ce mélange se concentrer. Après cela, on n’aura plus qu’à filtrer la préparation et le boire.

Dans la même catégorie