L'huile d'Arnica et ses vertus anti-douleurs

L'huile d'Arnica et ses vertus anti-douleurs

Originaire d’Amérique du Nord et d’Eurasie, la plante d’arnica est une plante des montagnes que l’on retrouve à environ 2 800 mètres de hauteur. Connue depuis le 12e siècle dans l’histoire contemporaine, ce n’est qu’après le 18e siècle que cette plante est reconnue de manière officielle dans la médecine traditionnelle et moderne. Il existe à peu près 30 espèces de la plante d’arnica repartie de par le monde. Qu’est-ce que l’huile d’arnica et quelles sont ses vertus antidouleurs ?

Qu'est-ce que l'huile d'Arnica ?

Issue d’une origine traditionnelle des régions montagneuses européennes, l’huile d’arnica est une huile végétale vivement recherchée et très prisée dans le monde entier. Cette huile essentielle est un remède miraculeux qui provient d’une macération à l’huile de tournesols des fleurs d’arnica de la variété Montana. Ce macérât huileux obtenu est d’une couleur jaune pâle et fluide. Il regorge de nombreuses vertus pour l’épiderme et les cheveux naturels. Elle est facile d’utilisation.

Comment fabriquer soi-même son huile d'Arnica ?

La fabrication de l’huile essentielle d’arnica est facile à réaliser. Pour la fabriquer soi-même, mettez d’abord 3 à 6 grammes de fleurs d’arnica sèche dans au moins 150 ml d’huile végétale de votre choix ayant une propriété sur la peau. Ensuite, laissez macérer pendant au moins 16 jours ce mélange. Au terme de cette échéance, vous pouvez procéder au pressage et au filtrage de votre huile naturelle. Contre les bosses et les douleurs musculaires, il convient de rajouter respectivement 2 ml d’huile d’hélichryse et de gaulthérie.

Composition de l’huile d’Arnica

La composition chimique de l’huile d’Arnica est diverse et variée. Elle dépend en grande partie de la zone et des conditions de productions. Pour une huile naturelle extra-vierge d’Arnica, notez que la composition en vitamine et en acide gras dépend de l’huile dans laquelle celle-ci a été macérée. Ainsi, la composition suivante est celle d’une macération à l’huile de tournesol. On distingue donc :

  • Les vitamines ;
  • Acide gras mono-insaturé : Acide oléique ;
  • Acide gras poly-insaturé : Acide linoléique ;
  • Acide gras saturé : acide palmitique et stéarique ;
  • Autres constituants : Polyphénols, arnicine (molécule toxique de la plante), arnidiol.

Propriété de l’huile d’huile d’Arnica

Très appréciée dans le monde entier, l’huile d’arnica possède de nombreuses, riches et diverses propriétés dans les soins de la beauté, de la peau et des massages musculaires. Elle possède donc les propriétés suivantes :

  • Antidouleur : En luttant contre les douleurs musculaires et articulaires ;
  • Anti-inflammatoire : elle permet une réduction des inflammations et une prévention de l’apparition des bleus et des rides ;
  • Régulatrice sanguine ;
  • Actif antioxydant : elle permet de lutter contre le vieillissement.

Quels sont les bienfaits de l'huile d'Arnica ?

Les bienfaits de l’huile végétale d’arnica sont nombreux et interviennent dans plusieurs domaines notamment la thérapie et le cosmétique. L’huile d’arnica traite de nombreux problèmes cutanés. Elle soulage les peaux irritées en traitant l’eczéma. Suite à un accident, elle permet grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, de calmer les douleurs et de détendre le muscle dans un bref délai. Elle permet aussi d’hydrater la peau en la revitalisant et permet de lutter contre le vieillissement.

Comment bien choisir son huile d’Arnica ?

Pour le choix optimal de son huile, certaines prescriptions sont très importantes et nécessitent bien l’attention. Tout d’abord comme toute huile naturelle, optez pour une huile à 100 % pure naturelle sans additif. C’est-à-dire sans aucun ajout de complément.

Comment utiliser l’huile d’Arnica ?

L’huile essentielle d’Arnica est une huile dont le mode d’utilisation est tout aussi important pour son efficacité. Pour des propriétés anti-douleurs ou anti-bleues, il convient simplement de mélanger cette huile avec l’huile essentielle de menthe poivrée et de masser délicatement les parties concernées pour un apaisement total. Suite à une légère rougeur après une tournée sous le soleil, passez directement le macérât huileux sur toutes les parties concernées au moins 05 fois par jour et vous retrouverez une mine éclatante. Pour faciliter la circulation du sang, appliquez quelques gouttes en massage de bas en haut de votre jambe au moins deux fois par jour.

Contre-indication de l’huile d’arnica

L’utilisation des produits contenant de l’arnica par voie orale est fortement déconseillée aux femmes enceintes selon une revue de l’OMS. Elle est déconseillée aux personnes allergiques à certaines plantes de l’espèce de même que les personnes souffrantes d’une hypertension. Elle est responsable des contractions de l’utérus dû à ses propriétés stimulantes.

Effets indésirables

Les effets indésirables de l’huile d’arnica sont nombreux et très diversifiés. Après un usage interne, l’ingestion directe de produit à base de l’huile d’Arnica engendre les effets indésirables comme :

  • Troubles digestifs violents ;
  • Les problèmes respiratoires ;
  • Trouble du rythme cardiaque ;
  • Irritation de la peau ;
  • Rougeur ;
  • Démangeaisons.

Par ailleurs, une macération des fleurs de la plante d’arnica précisément de la variété Montana dans n’importe quelle huile permet d’obtenir cette richesse naturelle (huile d’arnica) aux propriétés et vertu anti douleurs efficaces. Les bienfaits du macérât huileux d’arnica dépendent de l’huile ayant servi à la macération.

Somme toute, l’huile d’arnica présente de nombreuses vertus pour l’homme.

Dans la même catégorie