Utiliser de la berbérine en cas de diabète

berberine-diabete

Dans le monde, il y aurait plus de 300 millions de personnes victimes de diabète. D’ici une dizaine d’années, cette pathologie pourrait être l’une des principales causes de décès. Pourtant, avec quelques mesures au quotidien, il est possible de s’en prémunir ou tout au moins d’en ralentir sa progression.

Les armes contre le diabète

Parmi les principes à observer pour lutter contre le diabète, l’adoption d’un mode de vie sain est primordial et cela englobe : se nourrir avec une alimentation équilibrée et variée, pratiquer une activité sportive régulièrement et ne pas fumer de cigarettes. Bien sûr, il existe sur le marché différents traitements qui permettent de faire baisser le taux de glycémie dans le sang mais cela reste insuffisant.

La berbérine dans la médecine chinoise

Avec des propriétés immunostimulantes, antifongiques, antibactériennes et pouvant également réguler les troubles intestinaux, la berbérine (issue de la plante Berberis Vulgaris) est recommandée depuis des siècles en Orient. Elle est notamment utilisée afin de soigner certaines maladies cardiovasculaires comme métaboliques. Le diabète est une maladie chronique principalement due à une insuffisance de production d’insuline par le pancréas (diabète de type 1) ou à une utilisation inadaptée de l’insuline par l’organisme (diabète de type 2). L’insuline étant une hormone qui permet de réguler le taux de glycémie dans le sang.

Le rôle de la berbérine

Alcaloïde végétal, la berbérine est un extrait de plante aux nombreux bienfaits et qui peuvent avoir un grand impact positif pour les personnes souffrant de diabète. La sensibilité à l’insuline est favorisée et le transfert du glucose au sein des cellules est facilité grâce à la berbérine. L’insuline et le glucose sont donc mieux gérés et cela engendre un ralentissement du taux de glycémie à l’image d’antidiabétiques classiques. Au-delà de la régulation de la glycémie, la berbérine peut également intervenir pour une réduction des niveaux d’hémoglobine glyquée (HbA1c), un rééquilibrage des taux circulants d’insuline, une baisse des triglycérides, du LDL-cholestérol et du cholestérol total sanguins.

Les autres bienfaits de la berbérine

Les taux de graisse dans l'organismes sont régulés grâce à la berbérine. Une étude scientifique a prouvé qu'elle agissait contre la hausse de cholesterol total. Elle permet de baisser le mauvais cholesterol, d'augmenter le "bon" cholestrol et de baisser le taux de glycérides, qui peuvent engender des risques cardio-vasculaires lorsque ces derniers sont présents en trop grande quantité. 

Dernièrement, plusieurs études ont été mené sur les cancers du foie, du sein , de la prostate et des poumons pour tenter de bloquer les cycles céllulaires des cellules cancéreuses. La berbérine serait capable d'inhiber la formation de métastase et de bloquer l'angiogénèse. (c'est une formation de vaisseaux qui alimentent la tumeur). 

Elle permet aussi d'améliorer le SOPK ( Syndrôme des Ovaires Polykystiques). Elle possèdes moins d'effets secondaires qu'un autre médicament souvent associé à ce syndrôme (la metformine) et permet de réguler les sautes d'humeurs.

Dans la même catégorie